Les Aires Protégées de Dzanga Sangha (APDS) ont été créées le 29 décembre 1990 avec une superficie de plus de 400 000 ha (4000 km2). Elles sont situées dans la préfecture de Sangha-Mbaere précisément au sud-ouest de la RCA comprenant deux secteurs : le secteur Ndoki qui s’étend sur 725 km2et le secteur Dzanga qui lui s’étend 495 km2. Faisant partie du patrimoine de l’Etat, la réserve spéciale est placée sous  tutelle du ministère des Eaux, Forêts, et Tourisme de la RCA. La zone possède comme caractéristique géographique, un climat de type guinéen forestier.

Le processus débute en 1981 quand le gouvernement de RCA reconnait l’unicité de Dzanga Sangha en limitant formellement la chasse dans le secteur grâce à la création  d’un sanctuaire pour éléphants et pour bongos. Successivement, en1984, plusieurs études ont confirmé la riche biodiversité de la zone surtout en espèces menacées telles que l’éléphant de forêt, le bongo, les buffles de forêt, le gorille des plaines occidentales et le chimpanzé.

Sa disposition dégagée dans la saline Dzanga permet une très bonne et unique visibilité de la faune, un atout principal pour le développement touristique dans la région. Le complexe contient aussi un riche contenu socioculturel et sert notamment d’habitat pour les pygmées BaAka de forêts et les pêcheurs Sangha-Sangha.

Dzanga Sangha met également à la disposition des touristes et de la communauté scientifique, plusieurs atouts exceptionnels tels que les éléphants imposants de Dzanga Bai, les gorilles habitués de Bai Hokou accompagnés par de sublimes infrastructures modernes.

Partager