Blog Details

Give a helping hand for poor people

Le gouverneur de la region de l’Est réaffirme son engagement pour le TNS

Le gouverneur de la region de l’Est réaffirme son engagement pour le TNS

La FTNS, le service de la conservation du Parc National de Lobéké et le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) ont rencontré le Gouverneur ainsi que les représentants de différents ministères (MINEPAT, MINMIDT, MINAS, MINADER, MINEPIA, MINTOUL, MINAC, les douanes, les forces de sécurité et de maintien de l’ordre, etc.) de la région de l’Est, le 21 février 2018. Cette rencontre exceptionnelle s’est tenue sous forme d’une réunion de concertation dans la salle de réunion des services du Gouverneur située dans la ville de Bertoua.

Initiative novatrice, ladite rencontre a vu le jour suite à l’impulsion des ministres en charge des Forêts de l’espace TNS qui, lors de la dernière session du Comité Tri-national de Supervision et d’Arbitrage (CTSA) d’octobre 2017 à Douala, ont recommandé dans son communiqué final de «Prendre l’initiative à travers les Gouverneurs et les Préfets de mettre en place une synergie d’action au niveau local entre les Services de conservation du TNS et les unités des forces de sécurité et de défense en vue de limiter l’intrusion des braconniers et la circulation des armes et munitions de guerre». C’est suivant cette instruction que la FTNS s’est engagé à accompagner les parcs nationaux du TNS en commençant par le Cameroun.

Avec plus d’une trentaine de participants (services techniques régionaux et médias), la réunion a débuté à 10 heures par une brève introduction du Président du Conseil d’Administration de la FTNS, M. MAKON Samuel . Ensuite, l’adresse de bienvenue a été prononcée par le Gouverneur de la région de l’Est, M. MVONGO Grégoire.

Après ce coup d’envoi très chaleureux, des présentations interactives et détaillées ont ensuite été faites par M. KANA Romain (Chargé de programmes FTNS) et M. MENGAMEGNA Achille (Conservateur du Parc National de Lobéké) afin de mieux informer les participants sur le Tri-national de la Sangha, les résolutions de la troisième session du CTSA et sur le contexte actuel de la gestion du Parc National de Lobéké comme site du Patrimoine Mondial. Plusieurs questions sur la circulation des armes dans la région de l’Est ainsi que la problématique de l’exploitation minière dans la périphérie du parc ont également été abordées.

Satisfait et convaincu des différents échanges, le chef de terre de la région forestière de l’Est, M. MVONGO Grégoire a fait une annonce exceptionnelle, celle d’une descente à venir dans le TNS et précisément dans le Parc National de Lobéké. Une déclaration qui a pleinement ravi le MINFOF et la FTNS, qui y voient un accomplissement majeur de la mission qui leur a été confiée par le CTSA, l’organe suprême de gestion du TNS.

Satisfait et convaincu des différents échanges, le chef de terre de la région forestière de l’Est, M. MVONGO Grégoire a fait une annonce exceptionnelle, celle d’une descente à venir dans le TNS et précisément dans le Parc National de Lobéké

Le communiqué finale a ensuite été lu par M. LEKEALEM Joseph, Directeur de la Faune et des Aires protégées du MINFOF. Après amendement du document, le Gouverneur a procédé à sa signature suivie d’une photo de famille et d’un repas organisé à la délégation régionale des Forêts et de la Faune de la région de l’Est. Selon le Directeur Exécutif de la FTNS, M. ZOGNOU Théophile, à la suite de cette réunion, des initiatives similaires seront menées dans les segments centrafricain et congolais du TNS. A la suite desquelles, une grande réunion qui rassemblera toutes les parties prenantes des différents pays sera organisée afin d’échanger les idées recueillies lors de ces instances nationales et pour une meilleure application dans le sens d’une gestion concertée et consensuelle des aires protégées du TNS.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *