Yokadouma accueil la 7e session de du Comité Tri-national de Supervision du TNS

Coopération Transfrontalière

Yokadouma accueil la 7e session du Comité Tri-national de Supervision du TNS

Photo de groupe des participants

La 7e session du Comité Tri-national de Supervision (CTS) s’est tenue du 29 au 30 août 2019 à Yokadouma (République du Cameroun) sous l’organisation du service de la Conservation du Parc National de Lobéké (PNL). La rencontre avait pour objectif de permettre aux représentants de services administratifs et territoriaux des trois segments du TNS de s’assurer de la bonne gestion du paysage en vue de garantir la pérennité des valeurs écologiques, socioculturelles et écologiques dont il regorge, pour les générations présentes et futures.

L’évènement a également servi de cadre pour la cosignature par les Préfets du TNS, de plus d’une centaine des badges de libre circulation TNS pour les nouveaux personnels et la distribution des supports de communication produits dans le cadre du Projet CAWHFI de l’UNESCO (des posters et flyers relatifs aux TNS et ses textes). Par ailleurs, M. Jean Paul Kevin MBAMBA MBAMBA a également été présenté comme nouveau conservateur du PNL, en remplacement de M. Achile MENGAMENYA affecté au Parc National de la Bénoué du Cameroun.

Le CTS est l’organe de suivi des décisions de mise en œuvre du CTSA (l’organe suprême de gestion du TNS) qui se réunit en session ordinaire une fois par an. Il est composé des autorités administratives, territoriales et judiciaires du TNS, les gestionnaires de parcs ainsi que des parties prenantes de la conservation du TNS qui ont pour  missions de résoudre les conflits qui peuvent relever de sa compétence, suivre l’exécution des plans d’action et l’application des dispositions des Protocoles d’Accord, d’approuver les plans de travail et leur suivi de suivre le fonctionnement du CTPE (Comité Tri-national de Planification et d’Exécution), de finaliser les rapports annuels et de donner un appui à la coordination entre les services gouvernementaux et le secteur privé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *